Introduction

Light Trails on Busy Road.Le stress, l’automatisation quotidienne, une alimentation rapide et déséquilibrée, la pollution, la course à la performance, les émotions négatives, le contrôle de soi en toute circonstance, le décalage horaire nous obligent à demander à notre organisme de fournir une grande énergie. De ce fait, nous accumulons aussi des déchets qui encrassent nos cellules. Ces toxines accélèrent notre vieillissement et affaiblissent notre résistance naturelle. La solution Iyashi Dôme rééquilibre naturellement et en profondeur notre corps pour retrouver harmonie et mieux être global.

 

 

 

LA SOLUTION UNIQUE IYASHI DÔME
Une séance de Iyashi Dôme produit la même quantité de transpiration qu'une pratique de course à pieds d'au moins 20 Kilomètres mais sans ses effets négatifs : production excessive d'endorphine, d'oxygène actif, développement des acides graisseux, risques cardiaques, usure prématurée du corps.
Lors d'une séance d'une demi-heure de Iyashi Dôme, on constate une perte de transpiration sur tout le corps allant jusqu'à 1200 ml.
Le Iyashi Dôme permet d'éliminer jusqu'à 600 Kilocalories (voire plus dans certains cas).

 

LE ROLE ESSENTIEL DE LA TRANSPIRATION
4Il existe deux types de transpiration :

Catégorie 1 : par les glandes sudoripares (sport, bains, sauna, hammam), nous produisons une transpiration dont la composition est proche de celle de l'urine (sel, acide urique, ammoniaque, acides aminés, potassium, créatine, urée, eau).

Catégorie 2 : par les glandes sébacées et apocrines (sport intensif*, Iyashi Dôme), nous produisons une transpiration générée par la décomposition des graisses dont cholestérol, acides graisseux, graisse des tissus sous-cutanés, mais aussi acides lactiques, oxygène actif, toxines et métaux lourds emmagasinés par le corps (aluminium, zinc, baryum, cuivre, fer, titane, nickel, mercure, plomb…) mais aussi de la DIOXINE (nom générique d'une famille de composants chloro-organiques oxygénés extrêmement toxiques, dont la principale source est l'incinération des déchets).

 

*Sport intensif : on prend pour exemple la pratique d'une course à pieds de 30 Km. En effet, jusqu'à 20 Km courus, le corps produit une transpiration de catégorie 1. Entre 20 et 30 Km, le corps commence à puiser dans ses réserves de graisses profondes pour les transformer en énergie. La transpiration est alors de catégorie 2.